Nadiki

Si vous présentez des symptômes précis et reconnaissables de maladie et si la thérapie traditionnelle mise en place porte ses fruits, alors pas de doute, votre guérison est assurée à plus ou moins courte échéance.

Mais si les symptômes ne disparaissent pas avec un traitement traditionnel ou si on vous dit avec précaution (ou pas) que « c’est psychosomatique », alors les choses deviennent plus compliquées et une longue quête vers une aide efficace commence.

 

Pour tous ces symptômes assez vagues, ces sensations de douleurs diffuses, pour ces symptômes qui « ne rentrent pas » dans un cas de médecine traditionnelle ou simplement pour vous empêcher de vous tracasser réellement pour une chose précise, pour tous ces cas une séance de Nadiki peut vous éclairer et vous apporter l’ aide que vous recherchez.

 

Nadiki est une forme de thérapie qui fut créée, développée et mise en place par Christine Wollaert.

 

Christine Wollaert a réuni, en une seule technique, des années de connaissance de diverses techniques de soins orientaux : reiki, shiatsu, yoga, réflexologie, kinésiologie et même géobiologie pour en faire une forme de thérapie qui a pour but d’éliminer tout le ballast qu’une personne accumule au long de sa vie, de rétablir ainsi un bon équilibre dans le corps et favoriser une circulation énergétique optimale jusque dans les plus petits Nadis (les plus petits canaux énergétiques du corps).

 

Geen enkele van de toegepaste tehnieken heeft de pretentie de reguliere geneeskunde te willen vervangen. Zij willen echter wel een waardevolle aanvulling zijn van de traditionele geneeskunde. Ik raad u zelfs aan iw dokter in te lichten over de sessies die u bij mij neemt als aanvulling, en indien gewenst bezorg ik graag alle nodige info aan uw arts.

 

Ni la technique Nadiki, ni la technique Craniosacrale, ni aucune autre technique que j’applique n’ont la prétention de vouloir/pouvoir remplacer la médecine traditionnelle mais peuvent représenter un complément intéressant et utile à une thérapie traditionnelle.

Je vous conseille même d’informer votre médecin, spécialiste…des séances que vous suivez chez moi et, s’il le désire, je peux personnellement l’informer à ce sujet.