Notre système craniosacral

Notre système craniosacral en quelques lignes

(je fais de mon mieux pour être aussi claire que possible dans une matière assez théorique) et à l’usage de celui ou celle qui désire en savoir un peu plus sur le fonctionnement du corps humain.

 

Pour une meilleure compréhension de ce qu’est la thérapie craniosacrale et comment elle fonctionne je me dois de vous expliquer aussi simplement que possible comment fonctionne le système craniosacral.

Le système craniosacral est comme « une maison » pour le système nerveux central ( le cerveau et la moelle épinière).

Les murs extérieurs de la maison sont formés par les os du crâne, les vertèbres et le sacrum.

 

A l’intérieur de ces os circulent les membranes, la moelle épinière et le liquide cervical : ceci constitue donc notre cavité, le mur intérieur 

Ensemble ils protègent et entourent le cerveau, la moelle épinière et le système craniosacral.

 

Un peu plus au sujet de ces membranes :

La couche extérieure de cette membrane protectrice se nomme la « Dura Mater ». Elle couvre la partie intérieure du crâne et se prolonge dans la colonne vertébrale autour de la moelle épinière.

Cette membrane n’a que très peu de points d’adhérence sur son parcours, ce qui permet aux os de se mouvoir assez souplement, le seul endroit où elle se fixe solidement étant le sacrum. Elle constitue une protection optimale et imperméable pour l’entièreté de la moelle épinière.

 

Tout comme le système cardiaque, pulmonaire et sanguin, le système craniosacral est un système physiologique qui a son propre rythme. Ce rythme est créé par la production (création et destruction) et la ré-absorbtion de la moelle épinière.

Le volume du liquide dans le système change continuellement : augmenter et abaisser dans un tempo d’environ 6 à 12 cycles par minute. Ce mouvement rythmique permet au liquide crânien de circuler dans l’entièreté du système.

 

Ceci est très important vu l’importance des tâches qu’il remplit, en voici quelques exemples :

* Pourvoir le cerveau et la moelle épinière des nutriments nécessaires à son fonctionnement

* Destruction des déchets métaboliques

* Véritable système « anti-chocs »

* Un doux matelas liquide qui absorbe la pesanteur dans le cerveau

* Permet une bonne transmission du système nerveux

 

Quand le système se remplit de liquide, la membrane extérieure ( la Dura Master) se détend légèrement, ce qui provoque un léger mouvement sur les os du crâne. Ce mouvement est principalement perceptible dans les « coutures » des os du crâne, celles-ci s’ouvrent et se ferment très subtilement sous ces mouvements mais ce rythme est très perceptible dans le corps.

 

Durant leurs formations les étudiants thérapeutes en thérapie craniosacrale apprennent à détecter ces mouvements très subtils pour en évaluer le bon fonctionnement ou les blocages.

 

Le système craniosacral joue un rôle très important dans le développement et les prestations du système nerveux central, d’où l’importance de veiller à son bon fonctionnement. C’est ce vers quoi nous tendons dans nos sessions.

 

 

Geen enkele van de toegepaste tehnieken heeft de pretentie de reguliere geneeskunde te willen vervangen. Zij willen echter wel een waardevolle aanvulling zijn van de traditionele geneeskunde. Ik raad u zelfs aan iw dokter in te lichten over de sessies die u bij mij neemt als aanvulling, en indien gewenst bezorg ik graag alle nodige info aan uw arts.

 

Ni la technique Nadiki, ni la technique Craniosacrale, ni aucune autre technique que j’applique n’ont la prétention de vouloir/pouvoir remplacer la médecine traditionnelle mais peuvent représenter un complément intéressant et utile à une thérapie traditionnelle.

Je vous conseille même d’informer votre médecin, spécialiste…des séances que vous suivez chez moi et, s’il le désire, je peux personnellement l’informer à ce sujet.