La thérapie craniosacrale

La Thérapie Craniosacrale

 

Cette thérapie est, par excellence, une thérapie douce, née au tout début du 20ème siècle à partir de l’ostéopathie.

C’est le docteur Sutherland, ostéopathe, qui découvrit alors que les os de notre crâne ne constituent pas, comme on le croyait jusqu’alors, un tout inamovible mais, au contraire, étaient capables de bouger, un peu comme les branchies du poisson.

Par une série d’expériences sur lui-même, il remarqua qu’il était capable de déclencher divers symptômes dans son corps lorsqu’il bloquait les mouvements de certains os de son crâne. Cet état de cause à effet signa la naissance de l’ostéopathie crânienne.

Dans les années 70, le docteur Upledger, lui-même ostéopathe, remarqua que la colonne vertébrale, avec le Sacrum comme os principal présentait les mêmes mouvements rythmiques que les os du crâne et avec les mêmes effets dans le reste du corps.

Ce fut la naissance, avec ces deux découvertes, de la Thérapie Craniosacrale.

 

Explications :

Par de très légers attouchements sur le corps, le thérapeute constate les perturbations dans les mouvements des fluides corporels, perturbations liées aux différents problèmes de santé.

Les mêmes attouchements permettent au corps de mettre en place son propre système de régénération et de se débarrasser de tout ce qui doit l’être.

 

 

 

Votre propre force de régénération : le repos est conseillé

Par le repos votre corps se régénère lui-même. En état d’éveil nous utilisons 80% de notre énergie à nourrir notre cerveau, les 20% restants étant utilisés pour alimenter notre système digestif, notre système ostéo-musculaire,…

Quand nous nous reposons ou dormons, le cerveau se met en mode « stand-by » ce qui permet au corps d’utiliser l’énergie ainsi libérée à régénérer le corps.

C’est la raison pour laquelle nous nous sentons mieux après une bonne nuit de sommeil ou simplement après un petit moment de repos.

 

 

Stress et maladie :

Mais parfois notre sommeil est perturbé : le stress, des douleurs, la maladie ou des pensées que nous ressassons des heures durant peuvent retarder et même empêcher le corps de se régénérer.

La thérapie craniosacrale permet, en quelques séances, au corps de retrouver un état de repos et d’entamer ainsi son processus d’auto-guérison.

 

 

 

Geen enkele van de toegepaste tehnieken heeft de pretentie de reguliere geneeskunde te willen vervangen. Zij willen echter wel een waardevolle aanvulling zijn van de traditionele geneeskunde. Ik raad u zelfs aan iw dokter in te lichten over de sessies die u bij mij neemt als aanvulling, en indien gewenst bezorg ik graag alle nodige info aan uw arts.

 

Ni la technique Nadiki, ni la technique Craniosacrale, ni aucune autre technique que j’applique n’ont la prétention de vouloir/pouvoir remplacer la médecine traditionnelle mais peuvent représenter un complément intéressant et utile à une thérapie traditionnelle.

Je vous conseille même d’informer votre médecin, spécialiste…des séances que vous suivez chez moi et, s’il le désire, je peux personnellement l’informer à ce sujet.